Lettre ouverte aux investisseurs et autres capitaux risqueurs


1736561376_small

Messieurs/Madames,

Vous vous êtes attribués la fonction (rôle) de “risqueurs“. Vous méritez ainsi la considération et le respect de la part de toutes les couches sociales. Car, grâce à vous certains rêves deviennent réalités. Vous aidez des personnes à transformer leurs idées en véritable aventure entreprenariale.
Participant ainsi au changement permanent que désire la société.
Il est vrai que très peu des projets que vous accompagnez atteignent leurs objectifs en termes de rentabilité. Très souvent vous perdez votre mise. Mais lorsque les choses se passent bien, votre équilibre financier est rétabli et plus encore, vous vous en tirez avec d’énormes bénéfices.

Qu’avez-vous prévus pour les porteurs de projets africains ? Ces entrepreneurs qui poussent les limites de l’ingéniosité et de l’innovation des années entières avant de mettre en place un premier prototype. Force est de constater que ces entrepreneurs (inventeurs, porteurs de projets innovants) sont presque seuls sur “l’île de la concrétisation des rêve”. En effet, ils ont mis de long mois à mettre en place la  “barque” qui servira à la “traversée”. Il ont juste besoin de cette “boussole” que vous seul détenez.
Avez vous réservez vos “boussoles” pour les “grandes embarcations” et les “bateaux miniatures” ? Avez-vous peur d’être ce que vous prétendez être ? Investir sur un marché très risqué mais sur lequel les ROIs (Return On Investment = Retours Sur Investissement) sont beaucoup plus importants que partout ailleurs ? Avez-vous décidez de transformer chaque entrepreneur africain en “Social Entrepreneur by Default” (cf Erik Hersman the Whiteafrican) ? Ces entrepreneurs sont-ils condamnés à compter sur des dons ou autres ressources qui arrivent sous formes d’actes humanitaires ou caritatives ?

Non, je pense avoir un début de réponse à toutes ces questions. Vous n’êtes en fait pas ce que vous prétendez être. Vous ne prenez vraiment pas de risques. Vous ne prenez vraiment pas le temps de voir ce qui se passe dans ces régions du monde dites “risquées”. Attention, nous parlons de risques mesurés. Au plus profond de moi j’espère que je me trompe sur ces réponses. J’espère que vous allez nous prouvez que vous avez la trempe du métier.
Il se dit que les communications longue distance existe en Afrique depuis de nombreux siècles via notre traditionnel “djembé” (”tam-tam”), mais le fax, le téléphone et autres objets de communication modernes sont née en europe. Et même les joueurs de tam-tam préfèrent utiliser le téléphone portable.
Permettez à ces visionnaires, inventeurs, innovateurs d’accomplir ce que Conteh à pu faire en RDC avec Vodacom. Savez-vous que Dominic Wanjihia (de l’Angola) a déja mis en place un système de climatisation utilisant simplement un circuit d’eau et ce sans électricité, ni pétrole ? Avez vous déjà entendu parler de ce monsieur que j’ai rencontré le mois dernier au Ghana lors de Maker Fair Africa. Si c’était le cas, vous sauriez qu‘il a déjà breveté une trentaine d’inventions, toutes aussi utiles les unes que les autres. Vous avez surement entendu parler de William Kamkwambamaker1ce jeune Malawite qui du haut de ses 14ans avait  construit un moulin à vent générant de l’électricité pour son village. Que vaut le travail de ces personnes si vous ne jouer pas votre rôle ? Vos boussoles sont-elles sélectives en matière d’embarcations ? Et bien si c’est le cas je vous demanderai de changer vos critères de choix car vous passez à coté de toutes ses choses qui changent la vie de leurs inventeurs et aussi des utilisateurs.
J’ai un plan pour vous. Pour vos prochaines vacances, rendez visites à l’un de ses entrepreneurs innovant pendant quelques jours. Je pense que vous prolongerez votre séjour car la dimension humano-culturelle que possède les créations de ses inventeurs reste jusque là l’une de choses qui me stupéfait le plus.
Je ne peux terminer cette lettre avec une formule de politesse standard. De toute façon, vous et moi ne les lisons presque jamais. Par contre j’attire votre attention sur le fait que si vous ne soutenez pas l’innovation et l’entrepreneuriat en Afrique alors vous faite surement partie de ces personnes qui contribuent à l’assombrissement de ce continent.

Si vous pensez que cette lettre est utile, je vous demanderai de la faire lire à vos collègues, amis ou proches. Vous permettrez surement à l’un de ses inventeurs d’obtenir l’accompagnement financier dont il a besoin pour mettre en place ce petit appareil (ou cette machine) “made in Africa” qui améliorera notre vie.

var gaJsHost = ((« https: » == document.location.protocol) ? « https://ssl. » : « http://www. »);
document.write(unescape(« %3Cscript src=' » + gaJsHost + « google-analytics.com/ga.js’ type=’text/javascript’%3E%3C/script%3E »));

try {
var pageTracker = _gat._getTracker(« UA-13107974-3 »);
pageTracker._trackPageview();
} catch(err) {}

Publicités

9 responses to this post.

  1. Posted by Betsy Taylor-Cline on 4 novembre 2009 at 2:16

    wow, je suis complètement d’accord et cette lettre a beaucoup d’effet…très bien présenté et très bon choix de sujet et excellente façon de présenter cela. Le financement de projets innovateurs est très difficile et très dommage car il y a tellement de bonne idées qui viennent de là mais sont toujours considéré comme « risqués » comme tu le dis…

    Réponse

  2. Tres beau texte, bientot j’aurai des nouvelles pour vous.

    Réponse

  3. Posted by SWEETY on 6 novembre 2009 at 9:29

    je suis vraiment impressionnée…..bravo will…tu sais beaucoup d’inventeurs africains sont dans l’ombre car considérés comme risqués,mais je penses qu’avec ton intiative beaucoup preterons attention a ces derniers…vraiment merci….tu as mon adresse tu peux me joindre si je peux faire quelque chose pour toi…a bientôt

    Réponse

  4. J’avais déjà noté le problème des entrepreneurs africains sur mon blog ici:
    http://tefsandau.blogspot.com/2009/05/et-si-on-aidait-les-entrepreuneurs.html

    Réponse

    • Ton article est tres interressant. Je voudrais savoir si je peux le publié sur mon blog?

      Réponse

    • Bonjour,

      Je me permets de vous présenter un site web d’opportunités d’affaires dédié à l’Afrique, http://www.McKenson-Invest.com qui permet une mise en relation entre des entrepreneurs et des Investisseurs, en vue d’un financement et/ou d’une prise de participation dans la (future)
      entreprise.
      De nombreux porteurs de projet à fort potentiel de croissance se sont déjà inscrits sur cette plate-forme pour trouver des financements
      En espérant que ce site réponde aux attentes des visionnaires, inventeurs et innovateurs de notre beau continent….

      Réponse

  5. si tu veux! tous mes articles sont sous licence libre 🙂

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :